L’Île Sentinelle

C’est une île sauvage et couverte de brume,
Où des rocs acérés, comme des dents géantes,
Se dressent dans le ciel, où des lames grondantes
Cognent la falaise et l’éclaboussent d’écume.

Là-bas, dans le brouillard, formes blanches et vagues,
Se devinent la tour et le phare du Stiff ;
Face à la mer d’Iroise, au-dessus d’un récif,
N’est-ce-pas la Jument, que fracassent les vagues ?

Au milieu des ajoncs, des genêts, des fleurs rares,
Peut-être aperçoit-on le Créac’h, roi des phares,
Dont retentit, très loin, l’inquiétante sirène ?

Perdu sur son rocher qu’engloutit l’horizon,
Donjon de dur granit, s’élève Kéréon,
Qui veille sur Ouessant et protège Molène.

Ouessant, septembre 2018.

Ouessant 1
Phare du Créac’h, le plus puissant du monde (portée de 60 km)

Ouessant 2

Ouessant 4
La Côte Sauvage, avec le phare du Créac’h en arrière-plan
photo-phare-stiff
Phare et tour radar du Stiff
photo-phare-la-jument 2
Phare de la Jument (photo de Jean Guichard)
photo-phare-la-jument-guichard-tempete
Phare de la Jument et son gardien (célèbre photo de Jean Guichard)
photo-phare-kéréon
Phare de Kéréon (photo de Jean Guichard)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s