Temple d’Angkor

en visitant Bayon

C’est un temple endormi dans la chaleur d’Angkor.
On y rêve un instant, admirant les sculptures,
Les sveltes apsaras aux étranges postures
Dont s’agitent les mains dans ce divin décor.

Le soleil qui se couche étend un fleuve d’or,
Et fait briller les arcs, les lances, les armures,
Les casques de soldats aux féroces figures,
Khmers et Chams mélangés dans d’âpres corps-à-corps !

Sur le sommet des tours, loin des combats, des glaives,
Tu découvres soudain les visages semblables,
Les regards bienveillants de bouddhas innombrables…

Dans le soir calme et doux, quand la lune se lève,
N’entends-tu pas leurs voix qui sourdent de la pierre,
Et te disent, tout bas, des choses familières ?

juin 2019 – avril 2021.

Bayon 1
Les apsaras du temple de Bayon
Bayon 5
Les bas-reliefs, d’une grande richesse

Bayon 4

Bayon 3
Les innombrables visages, au sommet des tours

Bayon 3

Une réflexion sur “Temple d’Angkor”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s