Carnaval

On voit des tissus blancs, bleus, violets, ornés
D’un bord vermeil, certains pimpants, étoffe claire,
D’autres bien tristounets, d’un noir ou brun sévère,
Portés haut, ou bâillant sur la bouche et le nez.


Nous allons désormais le visage voilé,
Anonymes passants, promeneurs solitaires ;
Qui sont ces inconnus sous leurs masques austères,
Portant un manteau gris, un épais col roulé ?


Nous voici condamnés, personnages cocasses,
À ces masques hideux qui recouvrent nos faces
– Sommes-nous Pantalon, Scaramouche, Arlequin ?


Quel est ce carnaval, loin de Binche ou Venise ?
Nous errons, trébuchant sur ce mauvais chemin,
Et l’univers se fond dans une brume grise…

février-mars 2021.

Polichinelle, personnage de la commedia dell’arte

Carnaval de Venise

Arlequin

Carnaval de Binche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s